Commentaires récents

Partagez



Si vous aimez

Eglise Santa Chiara

Santa Chiara Napoli

Santa Chiara

La basilique de Santa Chiara, la plus grande église gothique de Naples, avec le monastère attenant, furent construits entre 1310 et 1328 par Robert d’Anjou, sur des thermes romains du premier siècle de notre ère, près du mur ouest de la ville.
Située sur la Piazza del Gesù Nuovo en face de l’église de Jésus elle était incluse dans le couvent des Clarisses adjacent.

Plusieurs tombeaux des angevins y sont abrités dont ceux de Charles de Calabre et de Robert la Sage.

Histoire

Santa Chiara fut construite sous Robert d’Anjou et son épouse Sancha de Majorque, par l’architecte Gagliardo Primario, dans un style gothique provençal.

Le 14 Août 1571, Don Juan d’Autriche reçu la bannière pontificale du pape Pie V et la direction de la coalition chrétienne formant la flotte de la Sainte Ligue qui partit pour la bataille de Lépante affronter les Turcs ottomans, qui y furent lourdement déconfis lors d’une des plus grandes batailles navales de l’histoire.
Une importante reconstruction de style baroque eu lieu entre 1742 et 1796, et l’intérieur décoré.
Les bombardements alliés du 4 août 1943 incendièrent l’édifice, détruisant la plupart de l’intérieur dont toutes les fresques du XVIIIe siècle.

 

Description

L’entrée sur la Via Benedetto Croce est faite d’un grand portail gothique du XIVe siècle. La façade à double pente est précédée d’un portique à trois arcs en ogive.
A gauche de l’église, se dresse le clocher du XIVe siècle, restauré ultérieurement dans un style baroque.

À l’intérieur

La basilique est longue de 130 mètres, haute de 45 mètres.
Au XVIIIe l’ aspect gothique a été dissimulé par des décorations baroques.
L’intérieur, d’une seule nef rectangulaire, sans fioritures et sans transept, compte dix chapelles latérales. Sur le mur du fond, se trouve la tombe de Robert d’Anjou, œuvre des florentins Giovanni et Pacio Bertini, et ses côtés, ceux du fils aîné Charles, duc de Calabre et de Marie de Valois, tous deux réalisés par Tino di Camaino, ainsi que le tombeau de Marie de Durazzo.
Y sont aussi abrités la tombe d’Antonio Penna, et le tombeau d’Agnès et de Clemence di Durazzo.

Chapelles

Les tombeaux des chapelles, construits entre le XIVe et le XVIIe siècle, appartiennent aux personnages de nobles familles napolitaines.
A l’entrée, juste à gauche, la tombe de Salvo D’Acquisto ; Dans la troisième chapelle, les sarcophages des Del Balzo ; dans la sixième, deux bas reliefs du XIVe siècle dont le martyre de la femme de Maxence, dans la septième chapelle, la tombe de Louis de Durazzo (XIVe siècle, de Pacio Bertini).
Dans la neuvième chapelle, coté oriental, qui a conservé sa structure baroque, reposent les Bourbon, dont les rois des Deux-Siciles, Ferdinand Ier et François II.

A la droite du chœur, on accède à la sacristie ornée de fresques baroques, et dans une pièce adjacente, est conservé un tissu brodé du XVIIe siècle. Plus loin un escalier fermé au public mène au couvent et un portail gothique donne accès à la “Chorale des religieuses.”
Sur les murs de l’intérieur, des scènes du Nouveau Testament et de l’Apocalypse réalisées par Giotto ont presque entièrement été perdues lors de la restauration baroque et des bombardements alliés.

icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoQR-code-logoGeoJSON-LogoGeoRSS-LogoWikitude-Logo
Santa Chiara

chargement de la carte - veuillez patienter...

Santa Chiara 40.846094, 14.253664 Santa Chiara

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>