Commentaires récents

Partagez



Si vous aimez

Chartreuse Saint-Martin

certosa san martino napoli

Chartreuse Saint-Martin

La Chartreuse Saint-Martin est un des plus vaste complexe monumental de Naples et l’un des exemples les plus réussis de l’art baroque, située sur la colline du Vomero, au pied du château Sant ‘Elmo.

Histoire

En 1325, au sommet de la colline, Charles, duc de Calabre, fils aîné de Robert d’Anjou, a érigé le monastère près de la tour Belforte. Il reste très peu d’éléments d’origine : des passe-plats en style catalan situés dans l’ancien réfectoire furent redécouvert lors d’une récente restauration .

Le monastère a été inauguré en 1368 sous le règne de la reine Jeanne Ier d’Anjou, mais les Chartreux y étaient déjà installés depuis 1337.
Il a été dédié à Martin de Tours.
A la fin du XVIe siècle, le monastère a subi des modifications et des extensions de styles maniéristes et baroques, sous les travaux de Dosio de 1589 à 1609, de Giovan Giacomo di Conforto de 1618 à 1625, et de Cosimo Fanzago de 1623 à 1656. Dans la première moitié du XVIIIe siècle, les travaux furent confiés à Tagliacozzi Canale et à Domenico Antonio Vaccaro.

En 1799, les Chartreux sont expulsés par les jacobins. Rentrés en 1804, ils sont encore renvoyés en 1807, puis réadmis en 1836 avant d’être définitivement virés en 1866 lorsque le monastère devint propriété de l’État.

Description

Sur la place extérieure se trouve l’église des femmes, de Dosio, décoré de stuc du XVIIe siècle. Dans le hall d’entrée on remarque un blason Angevin.

Suit sur la gauche l’église du XIVe siècle rénovée par Dosio (portique à arcades, deux chapelles) et Cosimo Fanzago (la serlienne de la façade), le haut et les murs sont de Tagliacozzi Canale .

Entre la façade et la serlienne se trouvent des fresques de Micco Spadaro, Giovanni Baglione et Belisario Corenzio.

Description de l’Intérieur

Intérieur de l’église

L’église a une nef avec six chapelles, sa riche décoration est de la fin du XVIe siècle et du XVIIIe siècle.
Cosimo Fanzago a réalisé les grilles des chapelles, la décoration des chapelles de San Bruno et Jean-Baptiste, les guirlandes de fruits sur les piliers …
Le sol en marbre de la nef est du Frère Bonaventura Presti
De chaque côté de l’entrée, deux statues de Fanzago, deux tableaux de Jusepe de Ribera. Le plafond est orné d’une série de peintures de Giovanni Lanfranco.

Dans le presbytère, en face de l’autel, une balustrade de pierres semi-précieuses fut conçue par Tagliacozzi Canale.
L’abside a un sol en marbre et un magnifique chœur en bois de Fanzago de1629. Sur le mur du fond sont placées des statues de Pietro Bernini et de Giovanni Battista Caccini et une Nativité de Guido Reni. Les fresques sont de d’Arpino et Giovanni Lanfranco.

Dans la salle capitulaire, se trouvent des fresques de Belisario Corenzio, Paul Finoglio, Batts Caracciolo, Massimo Stanzione et Francesco de Mura.

Dans le choir, sont conservées des vues du monastère gothique et des tapisseries sur lesquelles sont peints des passages de la Bible. Le lavabo monumental est de Cosimo Fanzago.

La Chapelle de Marie-Madeleine est décorée de fresques avec des perspectives et se trouve une peinture par Andrea Vaccaro.

La sacristie est décorée de fresques de la voûte du Cavalier d’Arpino.
La chapelle du Trésor fut peinte par Luca Giordano, avec le Triomphe de Judith et des histoires de l’Ancien Testament (vers 1703).

Le monastère comprend deux cloîtres. Celui des procureurs a été conçu par Dosio. Au centre se trouve un puits en piperno.
Le grand cloître, conçu par Dosio, fut refait par Fanzago avec les demi piliers dans les angle du déambulatoire, les bustes sur sept portes, la balustrade du cimetière des moines de Cosimo Fanzago. Au centre se trouve un beau puits en marbre sculpté de Dosio.

 

Musée

A l’intérieur du monastère, le Musée Museo di San Martino, conserve différentes œuvres allant de la période des Bourbons jusqu’au début du XXe siècle.
Ainsi, des œuvres d’artistes tels que José de Ribera, Luca Giordano, Francesco de Mura et Batts Caracciolo ; des tableaux importants de la période du Risorgimento de Naples.

En particulier, sont aussi conservés de la porcelaine de Capodimonte, des crèches artistiques, plusieurs sculptures de Pietro Bernini, comme la Vierge et l’Enfant avec saint Jean-Baptiste et la Tavola Strozzi, qui est la plus ancienne œuvre picturale représentant une vue de Naples.

icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoQR-code-logoGeoJSON-LogoGeoRSS-LogoWikitude-Logo
Chartreuse Saint-Martin

chargement de la carte - veuillez patienter...

Chartreuse Saint-Martin 40.843716, 14.240878 Chartreuse Saint-Martin

 

 

En savoir plus :

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>