Commentaires récents

Partagez



Si vous aimez

Cathédrale de Naples

Duomo di Napoli

Cathédrale de Naples

La cathédrale de Naples, bâtie à la fin du XIIIe et au début du XIVe siècle, dédiée à Notre-Dame de l’Assomption, est surtout célèbre pour les reliques de saint Gennaro, saint patron de la ville, qui y sont conservées. Elle est aussi désignée comme Duomo San Gennaro.

 

La Cathédrale contemporaine

La cathédrale San Gennaro fut batie de 1294 à 1323, par Charles Ier d’Anjou, sur l’emplacement d’une basilique-cathédrale, Sainte Stéphanie, datant du VIe siècle.

Un tremblement de terre endommagea fortement la cathédrale en 1349. Elle a aussi subi les bombardements de 1943.
Sa façade néogothique date de 1876 et conserve des portails du XVe siècle d’ Antonio Baboccio.

L’intérieur gothique, à trois nefs séparées par des colonnes antiques, compte les tombes de personnages illustres comme saint Aspreno, le premier évêque de la ville.
La nef de gauche mène à la basilique paléochrétienne Santa Restitua, construite au IV-Ve siècle, et au baptistère San Giovanni in Fonte édifié un siècle plus tard.

La chapelle San Gennaro, baroque, est décorée de peintures de Lanfranco et de Domenichino. Elle abrite la relique du crâne de San Gennaro et des ampoules de son sang coagulé.
La chapelle Minutolo a conservé son architecture et sa décoration gothique d’origine, avec un pavement de mosaïque et des fresques du XIIIe siècle de Montano d’Arrezo.
La crypte du Succorpo, construite à partir de 1497 sous l’abside pour accueillir les reliques de San Gennaro abrite des statues Renaissance de Tommaso Malvito et les bustes des seize premiers évêques de Naples.

icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoQR-code-logoGeoJSON-LogoGeoRSS-LogoWikitude-Logo
Duomo di Napoli

chargement de la carte - veuillez patienter...

Duomo di Napoli 40.852445, 14.259238 Cathédrale de Naples

La chapelle du Trésor de san Gennaro, joyau de l’art baroque napolitain, fut construite par Grimaldi dans la première moitié du XVIIe siècle. La fresque de la coupole représentant le Paradis fut peinte par Giovanni Lanfranco en 1643. Les murs portent des fresques de Domenichino (XIIe).
La sacristie conserve 44 bustes d’argent des protecteurs de Naples, dont le buste-reliquaire de saint Gennaro, véritable chef-d’œuvre d’orfèvrerie réalisé au XIVe siècle.

 

L’église antique de Santa Restitua

La basilique paléochrétienne de Santa Restitua fut construite au IVe siècle par Constantin sur un ancien temple dédié à Apollon.
La nef de droite abrite un des plus anciens baptistères chrétiens.
A l’origine elle était bien plus grande, elle possédait cinq nefs. Mais elle fut remaniée après le tremblement de terre de 1456.
Les colonnes, les arcades et les restes de pavements témoigne de l’art paléochrétien mais aussi de l’époque angevine.

Dans l’abside, se trouvent unes fresque du XIIIe siècle du Christ sur un trône. La chapelle la plus notable est celle de Notre-Dame du Principe, dont l’abside est décorée d’une fresque de la Vierge à l’Enfant en majesté avec les saint Gennaro et Restituta, réalisée en 1322 par Lello d’Orvieto.

Le baptistère San Giovanni in Fonte, datant du IVe siècle, le plus ancien d’occident est accessible depuis la basilique, et derrière l’abside se trouve l’accès aux fouilles archéologiques de la cathédrale.

Le baptistère San Giovanni in Fonte

Ce baptistère fondé vers la fin du IVe siècle est considéré comme le plus ancien d’occident, antérieur à Saint Jean du Latran à Rome.
De très belles mosaïques du VIe, en bon état de conservation, ornent ses parois. Sa construction est attribuée à l’empereur Constantin.

Les scènes représentées tournent autour du Christ, avec Pierre, La Samaritaine et les noces de Cana, la pêche miraculeuse, Les Femmes pieuses au tombeau et bien d’autres évocations.

Les ruines gréco-romaines

Sous la basilique de Santa Restituta, on tombe sur un mur grec, issu du temple d’Apollon. Sous l’abside, se voient les restes du péristyle du domus.
Se trouvent aussi un tronçon de l’aqueduc de la période romaine, des morceaux de murs de différentes époques, détruisant ou absorbant les structures antérieures, ainsi que des réservoirs antiques.

 

En savoir plus :

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>