Commentaires récents

Partagez



Si vous aimez

Village de Positano

positano costiera amalfitana

Positano vu depuis la route d’Amalfi

Édifié sur les flancs d’une étroite vallée, Positano est une des destinations les plus prisées de la région.

Son voisinage côtier est une des plus belles parties de la Côte Amalfitaine. Au centre du village, en descendant vers la plage bondée en été, s’élève Santa Maria Assunta, une belle église abritant des sculptures des XIIIe et XVIe siècles.

Les nombreux petits escaliers sont typiques du village, traversant le village depuis ses hauteurs, coupant les ruelles, pour descendre jusqu’à la plage.

Les plages principales – la Grande Plage et le Fornillo – sont accessibles à pied. Les autres – la Porte, Arienzo, San Pietro Laurito – sont accessibles par la mer.

icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoQR-code-logoGeoJSON-LogoGeoRSS-LogoWikitude-Logo
Positano

chargement de la carte - veuillez patienter...

Positano 40.628053, 14.484981 Positano

Un peu d’histoire

On raconte que Positano aurait été fondée par des habitants de Paestum fuyant une razzia des Sarrasins, pirates qui sévissaient en méditerranée.
Cependant, les indices suggèrent des origines romaines, avec toutefois la découverte de vestiges du Paléolithique indiquant une occupation du site bien plus ancienne.
C’était déjà un lieu de villégiature sous l’empire romain, comme l’atteste la découverte de villas, dont une fût retrouvée récemment en 2004.
Positano était un port prospère de la République d’Amalfi, jusqu’aux 16e et 17e siècles. Mais à partir de la moitié du 19e, elle rencontra une période difficile et plus de la moitié de la population a émigré, principalement aux États-Unis.
Pendant la première moitié du 20ème siècle, Positano était un village de pêcheurs relativement pauvre. Puis, à partir des années 50, il commença à attirer un nombre croissant de touristes. De nos jours, le tourisme est sa principale industrie.

 

Légende de la Madonne et du nom de Positano

La légende raconte qu’il y a de nombreuses années, au XIIe siècle après J-C, un bateau qui transportait un tableau de la vierge, de style Byzantin, sillonnait la mer tyrrhénienne, et vogua près du village de Positano.

Il régnait un calme plat, lorsque les matelots et les moines bénédictins entendirent une voix qui disait “POSE POSA”… (arrêtez vous ici), provenant du tableau de la Vierge Marie. (D’où le nom du village de Positano).

Ils accostèrent, portèrent l’icône de la vierge dans l’église aujourd’hui située sur la place centrale du village, la Piazzetta dei mulini (la Petite place des Moulins). Le lendemain matin, l’icône avait miraculeusement disparue… elle fut retrouvée près de la mer. C’était un miracle, et les positaniens fondèrent en ce lieu une nouvelle église dédiée, bien sur, à la Vierge Marie, fêtée le 15 août de chaque année.

Dans cette belle église, et parmi les abbés qui officièrent à l’abbaye de Positano, il y eu le cardinal Vincenzo Maria Orsini, qui devint ensuite le Pape Benoit XIII.

 

Les tours sarrasines

Au moyen-age, de nombreuses tours furent construites pour repérer les Sarrasins, coupables de nombreuses incursions qui mettaient en danger la population locale.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>