Commentaires récents

Partagez



Si vous aimez

Préhistoire et fondation de Poseidonia

Le site de Paestum était occupé lors de la préhistoire. Près de la basilique, furent trouvés des objets datant du paléolithique jusqu’à l’âge de bronze ; près de la Porta Giustizia, des restes de huttes ont été découverts ; Au temple d’Athéna et vers la Porta Aurea, une implantation néolithique fut mise en évidence.
On imagine qu’il aurait pu exister deux villages sur les petites collines correspondantes à la basilique et au temple d’Athéna, et qu’entre les deux une rivière aurait traversé l’étendue qui fut par la suite occupée par le forum.

L’Enéolithique (Chalcolithique italien) laissa davantage de traces avec la nécropole du Gaudo, à environ 1.5 km au nord.

De Sybaris à Poseidonia

Les plus importantes colonies grecques de Méditerranée ont été fondées en Asie Mineure et dans la Grande Grèce (la Magna Grecia, correspondant à l’Italie méridionale et à la Sicile), dont Poseidonia (Paestum) fit partie.

Mais, nous manquons d’informations précises concernant les circonstances de la fondation de la cité, qui eu lieu vers le milieu du VIIe siècle avant J.-C.
Cependant tout semble être parti de la ville de Sybaris, qui installa des colonies commerciales le long de la cote tyrrhénienne, à l’instar de Laos, puis plus au nord à l’embouchure du Sele où fut fondé un sanctuaire dédié à Héra, proche de la Paestum en devenir.
Strabon, le célèbre historien et géographe qui vécut à l’époque d’Auguste (entre 60 et 20 avant J.-C.), rapporte en effet qu’autour de – 600, les sybarites installèrent une place fortifiée près de l’embouchure du fleuve Sélé.

Sybaris, sur le golfe de Tarente, et qui est la mère patrie de Poseidonia, fut fondée en 720 avant notre ère par des achéens.
Cette cité était notoirement prospère, connue pour son luxe et sa puissance, comme le rapporte Diodore de Sicile au 1er siècle avant J.-C., en écrivant que « les sybarites étaient esclaves de leur ventres et amants du luxe ».

Cette expansion des colonies était ainsi liée au besoin des Sybarites d’ouvrir une route commerciale entre la mer ionienne et la mer tyrrhénienne, coupant à travers le monts Apennins, en évitant ainsi le contournement par mer de la côte calabraise et du détroit de Messine.
Appelée Poseidonia en l’honneur du dieu de la mer Poseidon, elle se situa stratégiquement à la croisée des voies commerciales entre le bassin ionien, la mer tyrrhénienne, et les régions italiques de l’intérieur.
Ainsi, le commerce des sybarites se développa aussi bien par mer, entre les grecs, étrusques et latins, que par terre, au contact des populations autochtones.

C’est clairement dans la seconde moitié du VIIe que se développa Poseidonia. Dans une nécropole située juste à l’extérieur de l’enceinte, fut trouvé du matériel grec corinthien montrerai que la cité existait en 625 avant notre ère.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>