Commentaires récents

Partagez



Si vous aimez

Escalier phénicien

L’escalier phénicien (scala fenicia en italien) de Capri est un ancien long et raide escalier en pierre, qui relie le port de Marina Grande à la ville d’Anacapri. Malgré son nom, il aurait été construit par des colons grecs vers les VIIe et VIe siècles avant notre ère.

Il est formé actuellement de 921 marches, pour une longueur de 1,7 km. Comme il est très raide par endroits et les marches étant hautes, il n’est pas facile de le descendre. En prenant son temps, il faut près d’une heure pour faire l’ascension.

Ce chemin a été longtemps, jusqu’à l’ouverture d’une route en 1877, la seule façon d’accéder à Anacapri, en partant près du port de Marina Grande (à 400 mètres du port, près de San Costanza). Non seulement pour monter des marchandises, il fallait aux habitants d’Anacapri descendre chercher de l’eau à Marina Grande, où se trouve l’unique source de l’île, la source de Truglio.

Une restauration importante a eu lieu en 1998.
L’escalier arrive à proximité de la Villa San Michele à Anacapri, un site très visité de l’île.

À mi-chemin, on passe devant une chapelle dédiée à saint Antoine de Padoue, le saint patron de Anacapri. Des restes romains ont été retrouvés ici.

Pendant l’ascension, on peut remarquer des gravures de croix dans la roche. Elles datent du XVIIe, quand les évêques de Capri les firent graver pour protéger les lieux, invoquer la protection divine contre la chute des rochers.
La fin de l’escalier est marqué par la chapelle de Saint-Michel (San Michele) et la porte de la Differenza, délimitant la frontière entre Capri et Anacapri.

Lire aussi sur internet

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>