Commentaires récents

    Partagez



    Si vous aimez

    Chateau de l’Oeuf

    castel dell ovo di napoli

    Chateau de l’Oeuf

    Le château de l’œuf (castel dell’Ovo) est situé sur l’îlot de Megaride, où selon la légende, s’échoua le corps inerte de la sirène Parthénope.

    C’est ici que débarquèrent les Cumains au VIe siècle avant J-C pour fonder le premier noyau de la future ville. C’est ici que Lucullus, de retour d’Asie avec d’immenses richesses, se fit construire une résidence somptueuse qui s’étendait jusqu’au mont Echia ; ici au Ve siècle de notre ère, résidèrent les moines cénobites qui construisirent quelques monastères ; ici débarqua et trouva refuge S. Patrizia ayant fuit son oncle et empereur d’Orient ; ici les armées du duc Sergio expulsèrent les moines pour y installer une garnison militaire ; ici Roger le Normand rassembla son armée ; ici aussi, finalement, Robert d’Anjou érigea un véritable château en le dotant de fortes tours carrées et qui aujourd’hui encore forcent au respect.

    Le château eu même le rôle de prison, y furent enfermés Romulus Augustin, dernier empereur d’Occident ; le fils du roi Manfred de Svevia ; le prince d’Acaja ; Tommaso Clochette ; de nombreux jacobins, carbonari et libéraux parmi lesquels Francesco de Sanctis.

    icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoQR-code-logoGeoJSON-LogoGeoRSS-LogoWikitude-Logo
    Chateau de l'Oeuf

    chargement de la carte - veuillez patienter...

    Chateau de l\'Oeuf 40.828316, 14.247604 Chateau de l\'Oeuf

     

    Histoire du château de l’œuf

    Il fut l’endroit d’innombrables faits de guerre lors des conflits entre les Angevins et les Aragonais. Lors de la révolte des Barons il fut complètement pillé ; bombardé par les français de Louis XII et par les Espagnols de Consalvo de Cordoue.

    Par contre, en 1799, les partisans de la République Parthénopéenne employèrent ses canons pour tirer sur la ville et en effrayer les habitants.

    La dernière bataille eut lieu en 1809, lorsque le château s’opposa à une flotte anglo-bourbone.

    Il connu tout de même quelques événements plus heureux, comme par exemple la naissance en 1271 du fils du prince de Salerne, Charles Martèle. Il fut même particulièrement apprécié d’Alphonse d’Aragon qui le préféra au plus confortable Château Neuf et où il passa de longues périodes avec toute sa cour.

    Le château se dégrada au cours du temps et la dernière restructuration d’importance fut faite par les Bourbons, qui lui conférèrent grosso modo ses formes d’aujourd’hui. Après une dernière restauration pour la rencontre du G7 de 1994, il est beaucoup plus facile de le visiter.

     

    Visite du château

    L’appontement qui relie le Caracciolo avec l’île arrive directement sur l’entrée principale. On accède à l’intérieur, dont la Tour De maître, les cellules des moines creusées dans la roche ; la salle qui fut probablement le réfectoire des cénobites dont des parties de colonnes proviennent de la villa de Lucius ; la tour appelée Normande et un donjon circulaire ; les restes de l’église de Salvatore.

    Depuis la terrasse on peut y admirer d’un coté la ville avec ses tons polychromes et de l’autre l’étendue de la mer avec le Vésuve de l’autre coté du Golfe de Naples.

     

    Le bourg de l’île

    Autour du château, sur l’île, le Bourg Marin de Megaride concilie de nos jours les activités de petit port touristique et d’ associations sportives nautiques, avec celles de quelques restaurants célèbres.

    L’îlot connut d’importants aménagements au cours des siècles: au XIVe, pour rendre l’accès plus facile, Charles d’Anjou n’hésita pas aplanir un immense éperon rocheux. Consalvo de Cordoue, pour le vaincre, fit exploser une mine qui l’endommagea gravement, provocant même un éboulement sur les flancs du mont Echia et détruisant une petite église.

    Les changements majeurs eurent lieu avec la construction du Caracciolo, le front de mer, entre 1884 et 1885, sans conteste l’une des plus désastreuses expérience du bâtiment qui se soit encore une fois vérifiée à Naples.

     

    Mais pourquoi le Château de l’œuf porte t-il un nom si curieux ?

    Le château tire son nom d’une légende. Selon celle-ci, le poète Virgile voulant faire une farce aux napolitains avait caché un « œuf magique », bien gardé dans une cage, et doté du pouvoir de défendre la ville de n’importe quelle catastrophe.

    On sait que presque tous les napolitains y crurent au point qu’en 1370, à la nouvelle que l’œuf était tombé en morceau, une panique terrible s’empara de la ville. La reine Jeanne d’Anjou fut forcée à déclarer solennellement que l’œuf avait été remplacé, que ses pouvoirs magiques étaient rétablis et par conséquent que les loyaux sujets n’avaient plus rien à craindre …





    En savoir plus :

    Leave a Reply

    You can use these HTML tags

    <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>